Fantastique

Histoire éternelle-Jennifer Donnelly.

IMG_5010Grande fan du dessin animé Disney « La Belle et la Bête », j’étais ravie de découvrir ce roman inspiré de l’histoire du dessin animé: Histoire éternelle de Jennifer Donnelly aux éditions HACHETTE ROMANS.

Résumé de la quatrième de couverture:

Il était une fois, caché au coeur de la bibliothèque de la Bête, un livre très mystérieux. En le découvrant, Belle va pénétrer dans un univers fascinant. Mais ne dit-on pas que les apparences sont parfois trompeuses? Belle retrouvera-t-elle le chemin du retour? L’histoire pourrait ne jamais la laisser partir.

Mon avis:

J’avais très peur de ce que j’allais découvrir. Enorme marketing dû à la sortie du 22 mars du film inspiré du dessin animé!! Entre les pinceaux make-up, les salons de thé, les nombreux objets dérivés et figurines pop, je craignais que cela ne soit juste qu’un coup de publicité supplémentaire. Même si cela est le cas, le résultat est réussi!!!

Nous reprenons l’histoire originelle du dessin animé de Disney au moment où Belle a pris la place de son père. Elle a assisté au repas des objets animés avec la chanson « C’est la fête », elle s’est enfuie du château après avoir découvert la rose dans l’aile Ouest et elle a été secourue par la Bête face à la meute de loups. La relation entre Belle et la Bête est travaillée tout au long du roman et elle est même approfondie. Nous apprenons comment leur relation de geôlier/prisonnière passe d’amis pour à la fin se terminer par amoureux.IMG_5015

La dualité des sentiments de Belle vis-à-vis de la Bête et des habitants du château est au coeur du roman.

Autre dualité: celle de la mort et de l’amour. Concept très original et qui permet d’aborder l’histoire éternelle sous un nouveau jour. Nous retrouvons ce concept dans toutes les grandes sagas. Dans Harry Potter, nous retrouvons cette dualité par le personnage de Voldemort et les amis d’Harry. Dans Twilitght, c’est avec les Volturi et la famille Cullen. Ces personnages de la Mort et de l’ Amour donnent un rythme à cette nouvelle aventure des personnages de la Belle et la Bête et permettent d’aborder d’autres thèmes.

Nevermore: le monde imaginaire du livre enchanté, représente ce que chaque lecteur passioné rêve de voir se réaliser: être projeter réellement dans l’histoire qui nous enchante. Qui n’a pas déjà rêvé d’un livre en cours de lecture? ou qui ne s’est pas retrouvé propulsé dans ce monde imaginaire au détour d’un rêve?

Le rôle de l’imaginaire et de la lecture est clairement mis en avant. C’est même la matrice de l’histoire.

Le thème des apparences qui peuvent être parfois trompeuses reprend le fil rouge du dessin animé: ici avec Nevermore et ses personnages: sont-ils réellement idylliques? Cela reprend le questionnement principal: la Bête semble monstrueuse? Mais est-ce bien la réalité?

Et pour terminer: le choix du titre:

  • Histoire: les livres dévorés, l’histoire de la Belle et la Bête, l’histoire de la vie (la mort et l’amour).
  • Eternelle: la dualité de la mort et de l’amour reprise dans de nombreuses sagas.
  • Et bien évidemment LA chanson de la danse du dessin animé. Danse durant laquelle les deux protagonistes se découvrent réellement. Point central de l’histoire.

La note: 17/20. J’ai adore cette idée de roman très bien mené par cet univers doublement enchanté (le château et Nevermore). C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé les personnages. Je vous le conseille vivement.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s