Romance

Walking disaster-Jamie McGuire.

Romance contemporaine voire young adult, j’étais donc très intéressée de lire ce premier tome de la saga des frères Maddox: Walking disaster de Jamie McGuire aux éditions J’AI LU. Je l’ai lu en e-book.

beautiful,-tome-2---walking-disaster-664294

Résumé de la quatrième de couverture:

Avant de quitter ce monde, la mère de Travis lui a donné deux conseils: « Joue, et ne cesse jamais de te battre pour ce que tu désires ». Favori des combats clandestins de toute la région, Travis a mis à profit une partie de l’adage. Mais entre cette violence et les histoires d’un soir, il ne reste aucune place pour l’amour…pas plus que pour la déception. Alors qu’il se croit invincible, la rencontre d’Abby va faire vaciller toutes ses certitudes… Il est grand temps de faire vraiment la connaissance de Travis Maddox.

Mon avis:

Ayant lu la sage de Jennifer L. Armentrout: Jeu de patience, Jeu d’innocence, Jeu d’indulgence et jeu d’imprudence, ainsi que la saga de Georgia Caldera: Hors de portée, Hors de question et Hors de contrôle, j’avais hâte d’entamer cette nouvelle collection.

Ce premier tome présente les personnages de l’univers de cette saga. Comme celles citées ci-dessus, à chaque tome nous retrouvons un personnage présenté lors du premier tome. Les 4 tomes de Jamie McGuire concernent les frères Maddox. Nous débutons donc avec Travis Maddox. Il est le cliché du beau gosse collectionneur du campus avec un côté dangereux puisqu’il participe à des combats clandestins.Cependant, il va rencontrer Abby et tout son univers va se retrouver chamboulé. La demoiselle n’est pas du genre à succomber au premier regard. Va donc s’ensuivre des tensions, non-dits: schèma classique des romances contemporaines.

IMG_5070

Ce qui est appréciable dans ce premier tome, l’histoire est racontée du point de vue de Travis:un point de vue masculin qui permet de renouveler un peu le genre. Nous quittons un peu le monde de l’université pour partir dans le monde du jeu: le poker. Les mondes du combat clandestin et du poker se côtoient et rythment l’idylle de Travis et Abby. Cela permet des rebondissements, mais sans grandes surprises.

L’histoire se lit aisément et elle est agréable. Toutefois, le comportement excessif des protagonistes principaux m’a très souvent dérangé et même agacé. Je ne comprenais pas toujours les raisons de leurs maux.

Les personnages secondaires sont attachants et nous avons envie d’en apprendre davantage sur la sphère familiale des Maddox et leur secret. J’ai donc décidé de lire le tome 2 à la suite:Beautiful Oblivion (article prochainement ;)). Ce tome nous présente Trenton Maddox.

Le choix du titre:

  • Walking disaster: le comportement dévastateur des deux protagonistes ainsi que celui de leur famille.
  • La spirale dans laquelle ils tentent de construire leur relation.

La note: 12/20. La lecture se fait rapidement mais il n’y a pas de grands suspens. Est-ce peut-être parce que j’avais déjà lu les sagas de Jennifer L. Armentrout et de Georgia Caldera? Les événements sont assez similaires de ces autres sagas. Il n’y a pas eu de révolution sur le contexte de cette romance contemporaine. L’originalité reste la fratrie Maddox et le point de vue masculin.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s