Thriller

Petits secrets, grands mensonges-Liane Moriarty.

Lecture débutée sous le soleil de Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty aux éditions ALBIN MICHEL.

IMG_5023

Résumé de la quatrième de couverture:

Meurtre ou tragique accident? A la fête de l’école, quelqu’un a trouvé la mort. Mais qui est vraiment responsable du drame? Trois femmes à la croisée des chemins, des ex-maris et leurs nouvelles épouses, des familles recomposées (ou décomposées), qui cachent tous ces redoutables petits mensonges que l’on raconte à soi-même pour continuer de vivre… Après Le secret du mari, best-seller international, Liane Moriarty nous plonge une fois encore dans l’univers clos de ces quartiers résidentiels qui dissimulent derrière leurs jolies façades d’inavouables secrets. Avec elle, le sourire n’est jamais loin des larmes.

Mon avis:

La quatrième de couverture nous présente l’histoire comme une enquête policière. Hors l’originalité ici est que nous commençons notre lecture sans savoir qui est mort, ni pour quelle raison mais juste à quel moment.

S’entame alors un compte à rebours à l’envers. Nous faisons la connaissance des personnages six mois avant le drame. Trois mères de famille se lient d’amitié. Pourtant elles sont très différentes par leur caractère et leur mode de vie. Nous avons Madeline,mariée et  mère de 3 enfants dont le premier est issu d’une première union. Céleste épouse d’un homme riche et mère de jumeaux. Et Jane, mère célibataire d’un petit Ziggy. L’école est le lieu commun tout au fil de l’histoire.

Le contexte de l’histoire est lié au monde de l’éducation (école/maison),  aux liens tissés entre les mères de famille, les inévitables racontars, les différentes versions et les jalousies. Bienvenue dans une autre version de Wisteria Lane de la série télévisée Desperate Housewives.

Autre originalité: à chaque fin de chapitre, nous avons les réponses à une interview de plusieurs protagonistes secondaires et principaux. Nous assistons alors aux différents points de vue et différentes versions jalonnées de jalousie et pics en tout genre!! Très corrosif, j’ai très souvent trouvé ces moments délicieusement mordants.

Au fur et à mesure, nous en apprenons davantage et nous grattons la peinture brillante de chaque personnage pour en découvrir les fêlures, les secrets. Petits secrets qui entrainent de grands mensonges.

IMG_5024

A la fin du récit nous apprenons le nom du mort, les circonstances qui ont menées à ce drame et le coupable. La psychologie des personnages brossait en amont, au fil des mois antérieurs à l’événement, permet une résolution de l’enquête évidente mais surprenante également.

Malgré un début très bien mené et des répliques mordantes, cela s’essoufle vers le milieu de l’intrigue. Quelques longueurs subsistent et donne envie de passer quelques pages.

Le choix du titre:

  • Petits secrets: ceux que chacun garde, ceux que nous apprenons les uns sur les autres avec ce petit sourire narquois tout en compatissant, les secrets au sein du cercle familial.
  • Grands mensonges: ceux que nous construisons pour bâtir une jolie façade, cette notion de paraitre irréprochable et parfait, se convaincre soi-même d’une autre réalité.

La note: 14/20. En lisant cette intrigue, on se sent comme une Desperate installée sous le porche de sa maison à siroter un cosmopolitan ou un verre de vin de rouge. On s’attendrait presque à voir passer Lynette ou Susan pour se joindre à nous. Donc si vous aimez les séries télévisées Desperate Houseweves ou Pretty Little Liars, lisez-le. Cela doit être pour cette raison que la chaine HBO a adapté le roman en série télévisée: Big little Lies. Je suis bien tentée d’y jeter un oeil pour retrouver cette atmosphère « drama » assaisonnée de pics bien salées! 😉

323102

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s