Thriller

Un appartement à Paris-Guillaume Musso.

J’ai dévoré le dernier roman de Guillaume Musso: Un appartement à Paris chez XO EDITIONS. En route pour mener l’enquête et la quête…18051819_10211109094617443_1670396462_nRésumé de la quatrième de couverture:

Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante. Madeline l’a loué pour s’y reposer et s »isoler. A la suite d’une méprise, cette jeune fille londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des Etats-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours. L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés, par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires. Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

Mon avis:

Dès les premières pages, je me suis retrouvée happée par l’enquête et très intéressée par ce peintre et tout cet aura mystique autour de ses tableaux.

Le roman est découpé en trois parties: découverte des faits, enquête sur le terrain et l’urgence des décisions à prendre. Le rythme monte crescendo comme dans les derniers livres de Musso. Nous avons bien affaire à un thriller!

Madeline et Gaspard vont mener l’enquête mais également une quête. Leur propre quête, celle de Sean Lorenz (la véritable quête et drame de sa vie: son fils). Nous faisons des aller-retours entre Paris et les Etats-Unis avec même un arrêt en Espagne. J’ai donc retrouvé cet univers (et ces villes) avec plaisir. Madeline est le personnage de L’appel de l’ange. Il y a également des petits clins d’oeil pour les plus fidèles: d’autres personnages de ces autres romans.

Musso nous livre un récit détaillé avec de nombreuses références culturelles en peinture, musique, vins, lieux, auteurs, … J’avoue que parfois cela alourdissait la lecture. Toutefois, chacun en fonction de sa culture peut ainsi se représenter au mieux les scènes. D’ailleurs, j’aurai adoré que les tableaux de Sean Lorenz existent en vrai et les découvrir. La description minutieuse des tableaux et leurs impressions transcrites par les personnages font regretter qu’il ne s’agisse que d’invention écrite. Mais c’est également toute la beauté de l’écriture de Musso: il sait représenter au mieux par les mots. J’avais vraiment l’impression de voir les tableaux en vrai mais dans mon imaginaire 😉

18052007_10211109095657469_530314811_n

Les chapitres alternent le point de vue de Madeline et celui de Gaspard. Puis nous avons également de manière ponctuelle le récit de personnages clés: cela permet de donner une dynamique au récit et l’envie d’en apprendre toujours davantage. Je n’avais pas envie de poser le livre.

Nous retrouvons également les citations en incipit. Les citations sont toujours fortes de sens et annoncent sans trop en dévoiler le contenu du récit. En voici quelques-unes qui représentent bien l’univers du livre:

L’art est un message qui nous fait comprendre la vérité de Pablo Picasso.

Le noir n’est pas une couleur de Georges Clémenceau.

Chacun se croit seul en enfer, et c’est cela l’enfer de René Girard.

Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d’entre nous regardent les étoiles d’Oscar Wilde.

Il y a d’ailleurs une citation dissimulée à la fin du roman. J’ai trouvé l’idée très sympa!

Nous retrouvons les thèmes abordés par Musso: la mort, l’art, la parentalité, la quête identitaire, les souffrances de l’âme, la reconstruction.

La note: 17/20. J’ai de suite été emportée par la lecture de ce thriller. Je trouve que Musso nous livre un nouvel opus plus que réussi: un cold case prenant. J’imagine d’ailleurs bien une adaptation cinématographique…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s