Fantasy

Les orphelins de Windrasor-Tome 1 Entre les murs-Paul Clément.

Les orphelins de Windrasor t1 (2)

Welcome to Windrasor! (enfin pas tout à fait…) Entrez et restez « entre les murs » où  d’étranges d’événements se déroulent…Le tome 1 Entre les Murs de la saga Les orphelins de Windrasor de Paul Clément, AUTO-EDITE est tout simplement addictif, inquiétant, plein de surprises et de rebondissements en tout genre!

Le résumé de la quatrième de couverture:

A Windrasor, l’un des orphelinats les plus prestigieux du duché de Morenvagk, le sort des pensionnaires semble joué d’avance. Une adoption peu probable ou un envoi au front, synonyme de mort certaine au service d’une guerre dont plus personne ne semble se souvenir des raisons, sont les seules perspectives d’avenir. Dans ce monde qui a perdu la tête, prisonniers du plateau imprenable sur lequel s’élève le célèbre orphelinat, Spinello et ses amis ne savent pourtant pas que le destin a prévu bien d’autres choses pour eux. Toutes les grandes aventures ont un point de départ, parfois perdu au milieu de l’immensité d’une forêt entourant un bien étrange établissement.

Mon avis:

Avec ce premier tome, nous entrons dans un monde particulier: celui de l’orphelinat de Windrasor. Il ne s’agit pas ici d’un établissement où la bienveillance est prônée. Ce n’est pas non plus Poudlard: les enfants ne sont pas présents pour apprendre quelque chose qui pourra leur servir. Ils sont en transition: en attente d’une adoption (fait très rare) ou  pour partir au front à l’âge de 14 ans.

Tout au long du récit, les personnages parlent de cette fameuse guerre meurtrière. Cependant, nous n’en savons pas grand chose, comme les personnages. Ce tome installe l’intrigue et présente les personnages principaux:

  • Spinello et ses amis: chef de la bande, véritable effronté pour notre plus grand plaisir. Il appartient au même clan que Placide. Chaque dortoir constitue une famille. Les différents groupes d’enfants s’affrontent dans les couloirs.  Cela m’a fait penser à la Guerre des boutons de Louis Pergaud.
  • Iphis: personnage féminin, assistante du bibliothécaire. Elle voue un véritable amour aux livres, surtout les romans de fiction.

A un peu plus de onze ans, Iphis avait déjà dévoré les dizaines de romans de fiction que comptait la bibliothèque et elle pleurait de bonheur à l’arrivée de toute nouveauté, puis pleurait de désespoir quand ces personnages qu’elle avait appris à aimer, se mouraient avec le mot « fin ». Mais Iphis détestait les adieux, alors elle lisait et relisait ses livres favoris.

  • Oscar: le gardien très sévère qui cherche à piéger et punir pour de bon Spinello. Aucune comparaison avec le bon vieux Hagrid.

Chaque chapitre donne la voix à l’un de ces personnages. J’aime beaucoup ce découpage de récit. Cela permet à l’auteur de distiller les informations et le suspens en fonction du protagoniste et de ce qui lui arrive.

CVT_Les-Orphelins-de-Windrasor-tome-1--Entre-les-Murs_7379

Je remercie l’auteur pour l’envoi de son roman e-book en service presse. Il est également disponible en broché.

Nous sommes ici plongés dans un monde de cruauté: les punitions et les humiliations sont vraiment difficiles. Toute une atmosphère se tisse en même temps que la description des lieux. J’avoue ne pas être claustrophobe mais un sentiment de malaise est rendu bien réel. Nous sommes enfermés « Entre les Murs ». Aucun moyen de s’échapper. Chaque orphelin pense à sa survie, tente de s’évaser par la lecture, les amitiés, les mauvais coups à comploter. Il y a toujours les séances d’adoption qui sont un moment éprouvant: la famille d’accueil est-elle présente pour un nouvel arrivant? Qui sera sur la liste des adoptants?

Les orphelins sont attachants. Le groupe de Spinello est uni et fraternel. Quant à Iphis, nous avons de suite envie de savoir comment son personnage va se retrouver mêlé à toute cette histoire. Oui mais quelle histoire me demanderez-vous?

Plusieurs mystères planent au-dessus des hauts murs de l’orphelinat. Il y

  • les Ignobles, créatures dangereuses dont on ne sait pas grand chose,
  • l’orphelin qui a réussi à s’échapper,
  • la famille venu pour adopter, (ils sont flippants!)
  • le meurtre.

Je ne veux pas trop en dévoiler afin qui vous puissiez prendre le temps de tout découvrir. J’ai apprécié que ce premier tome pose les bases de l’intrigue et son lot de questions. Je n’ai qu’une envie lire les deux tomes suivants: Un monde ignoble et Traqués.

La note: 15/20. Tous les éléments sont réunis pour une bonne saga avec rebondissements à foison, action et émotions. Je ne peux que vous le conseiller!! L’atmosphère de fantasy est bien présente. A la fin de ce premier tome qui se termine sur un grand suspens, nous ne pouvons qu’avoir envie de connaître la suite des aventures de nos orphelins! 🙂

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s