Contemporain

Les septs soeurs: Maia-Tome 1-Lucinda Riley.

Les 7 soeurs T1 (1)

Secrets de familles, voyages à travers le monde, fratrie composée de 6 soeurs avec chacune un mystère entourant leurs origines, voici Les sept soeurs: Maia, tome 1 de Lucinda Riley aux éditions CHARLESTON.

Résumé de la quatrième de couverture:

A la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu’elles étaient bébés, Maia d’Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison d’enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève. Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines. La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro, au Brésil. C’est là que son histoire a commencé… Secrets enfouis et destins brisés: ce que Maia découvre va bouleverser sa vie.

Mon avis:

Lucinda Riley nous présente le contexte: 7 soeurs (en réalité 6)/6 tempéraments et surtout 6 mystères à résoudre sur leurs origines. Les 7 soeurs représentent la constellation. L’origine du nom « Pléiades » provient de la mythologie grecque : les Pléiades sont sept sœurs, filles d’Atlas et de Pléioné : Astérope, Mérope (ou Dryope, ou Aéro), Électre, Maïa, Taygète, Célaéno (ou Sélène) et Alcyone. (source wikipédia). Le père adoptif meurt dans d’étranges conditions et leur laisse une statue avec des indices chacune afin de se rendre à l’endroit géographique où commence leur enquête/ leur quête initiatique.

L’idée est originale et permet de créer une saga. Dans ce premier tome, nous découvrons l’aînée: Maia, qui est réfractaire au changement. Cependant, sa quête identitaire l’emmène à Rio de Janeiro. Lucinda Riley nous fait voyager par ses descriptions des favelas, par les couleurs et par la statue du Christ. Celle-ci détient un rôle important dans l’histoire: pilier de l’intrigue et de la ville.

Les 7 soeurs T1 (3)

Nous réalisons des allers-retours entre le passé et le présent. Nous voyageons à travers le temps avec l’histoire de l’arrière grand-mère, la grand-mère et la mère de Maia. J’ai apprécié le lien avec Paris et la statue du Christ réalisée par Landowski, sculpteur français. Il a réellement réalisé le Christ de Corcovado à Rio de Janeiro en 1931. Ces liens avec la réalité permettent d’en apprendre davantage sur cette ville.

La structure du récit m’a fait penser à Les lettres de Rose-Clarisse Sabard.; les thèmes abordés également comme l’histoire d’amour, les devoirs familiaux, la condition de la femme …

J’ai également adoré me promener dans le Paris du XXème avec Izabella et les artistes de Montparnasse. Au détour d’un certain café, vous pourriez rencontrer un artiste (ou deux) qui ne vous serait pas si inconnu… 😉

Le personnage énigmatique du père m’a beaucoup fait penser au père de Largo Winch. Il est l’un des personnages qui me donne envie de continuer cette saga afin d’en apprendre davantage sur lui.

Largo Winch

La note: 15/20. Ce premier tome sert de pilier: il installe le contexte pour les tomes suivants. J’ai trouvé le début un peu long à se mettre en route. Cependant, j’ai envie de découvrir les aventures des autres soeurs et d’en savoir davantage sur l’absente. La fin nous met l’eau à la bouche en nous présentant l’énigme d’une autre soeur.

Les 7 soeurs T2

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s