Nouvelles

Comment réussir sa vie sans être une rock star?-Eric Scilien.

Comment réussir sa vie sans être une rock star (1)

Comme réussir sa vie sans être une rock star? Nous nous sommes tous posés cette question à un moment donné et nous nous la poserons peut-être toujours. Eric Scilien vous propose de trouver une (votre) réponse à travers 3 nouvelles dans le recueil Comment réussir sa vie sans être une rock star? aux éditions BOOKLESS-EDITIONS.

Résumé de la quatrième de couverture:

Que signifie réussir sa vie en ce début de XXIème siècle ? La réponse est ici !

« Tout le monde peut changer sa vie » est le premier texte de ce recueil, structuré comme un court roman.

Alexandre et Nadège ont fui Paris pour racheter une ruine au fin fond de l ‘Ardèche. Leur projet : retaper la bâtisse pour créer des chambres d’hôtes. Alors que Nadège travaille ponctuellement à la ville voisine, pour gagner un peu d’argent, Alexandre s’affaire dans son chantier qui peine à avancer. Un homme au bras en écharpe vient frapper à sa porte. Il lui propose une importante somme d’argent si le jeune homme accepte d’aller  » creuser un trou « . Alexandre sent bien que l’affaire est plus que douteuse, mais a-t-il les moyens de refuser ? L’enfer commencera sitôt qu’il donnera son accord.

« Les plus belles victoires se forgent au cœur de la défaite » est une nouvelle qui met en scène un sportif de haut niveau dont l’obsession est de gagner l’or olympique.

« Comment réussir sa vie sans être une rock star », dernière nouvelle du recueil qui lui donne son titre, place le lecteur dans la peau de Jean-Louis Leroy, un homme d’une cinquantaine d’années qui, dans sa jeunesse, s’est longtemps rêvé en rock star. Le rêve est passé et il lui faut désormais composer avec un quotidien difficile, les ennuis de santé de sa femme et des enfants au chômage. Jean-Louis pourrait s’accommoder de son existence  » s’il n’y avait pas cousin Thomas.  » Seulement voilà, il y a cousin Thomas et son insolente réussite : musicien de studio, il est réclamé dans le monde entier. La présence de cousin Thomas lors une fête de famille donne lieu à des scènes aussi cocasses que cruelles pour Jean-Louis. Sans compter que cousin Thomas tente toujours de le convaincre que la seule chose qui compte dans l’existence,  » c’est la performance « . Comment réussir sa vie sans être une rock star est la question que se pose Jean-Louis. Surprenant, le dénouement lui apportera une réponse pour le moins inattendue.

Mon avis:

Etant peu habituée aux nouvelles mais convaincue depuis Comme un poisson hors de l’eau- Mickaël Auffray, Roger Grange, Laurence Marino, Fabien Rey, Lucie Troisbé-Baumann, participation de Régis Goddyn., je remercie BOOKLESS-EDITIONS pour l’envoi de ce service presse.

Ce recueil se compose de 3 nouvelles et d’une thématique: la réussite.

  • « Tout le monde peut changer sa vie »:Nous avons ici, un désir de réussite concernant un projet de vie. Nous découvrons un couple: Alex et Nadège venus s’installer dans un endroit perdu de l’Ardèche afin de réaliser le rêve d’Alexandre: créer une maison de chambres d’hôtes. Ils doivent réhabiliter une demeure et vivent dans une caravane en attendant. Mais la lassitude des travaux et les difficultés économiques rencontrées pèsent sur les amoureux. Nadège aimerait un enfant et Alexandre désire terminer son projet de vie. La venue de l’homme mystère proposant une grande somme d’argent en échange d’un trou creusé va renverser la dynamique du récit. Nadège travaille dans le village voisin et Alexandre (et le lecteur) se demande s’il doit accepter ce deal sans trop savoir de quoi il retourne. Que ferions-nous à sa place? Etes-vous prêts à tout pour réussir votre rêve? Je ne veux pas trop en dévoiler. Nous faisons un bond dans le temps et le récit s’achève sur une fin ouverte, mêlant du fantastique au contemporain. Cette nouvelle est surprenante par sa fin mais aussi par la réalité dans laquelle l’auteur nous ancre. Nous pourrions tous nous retrouver à la place d’Alexandre. Mais la réussite mérite-t-elle de tout sacrifier? A vous d’y répondre 😉

 

  •  « Les plus belles victoires se forgent au cœur de la défaite »: nouvelle très courte mais la plus touchante. Une femme raconte l’envie de réussite de son compagnon: réussir la finale des Jeux Olympiques au 400 mètres. Mais un tragique accident va tout remettre en cause. Une nouvelle perspective va s’imposer au coureur et à son entourage. Nous passons d’un objectif personnel et sportif à un combat. La volonté de réussir peut se trouver dans autre chose que la réalisation d’une réussite sociale, sportive. Elle peut être très personnelle. Lisez cette nouvelle, elle remet les problèmes du quotidien dans un nouveau champ de vision.

L’espoir et la déception sont deux ennemis qui s’entendent très bien.

Pour toi, la défaite ne pouvait s’apparenter qu’à un grand vide. Au sentiment d’avoir raté. A la culpabilité. Au regret. A la dépression, peut-être.

[…] Différentes, mais pas moins belles. Peut-être même plus belles encore, parce que forgées dans l’adversité, au coeur même du sentiment amer de la défaite.

  • « Comment réussir sa vie sans être une rock star »: Jean-Louis, 50 ans, admire et jalouse « cousin Thomas » pour la réussite qu’il convoitait: devenir une rock star. Cependant, pouvons-nous tous prétendre aux mêmes rêves? En avons-nous tous les moyens? les capacités? Cette dernière nouvelle, qui donne son titre au recueil, confronte le fossé qui existe entre rêve/réalité. Une réussite toute banale peut parfois avoir autant d’impact qu’une reconnaissance mondiale. Le récit est teinté d’une amère ironie qui prête à sourire.

Non, ce n’est pas toujours si facile d’être dans ma peau-la peau de Jean-Louis Leroy, cinquantaine, employé municipal et ancienne graine de rock star. Une graine qui n’a pas réussi à germer.

Comment réussir sa vie sans être une rock star (2)

Le titre: Comment réussir sa vie sans être une rock star?

  • correspond à la dernière nouvelle.
  • est la thématique du recueil: rêve/réalité/réussite sociale/réussite personnelle.
  • traduit le monde actuel dans lequel les médias (émissions tvs, réseaux sociaux) font miroiter une réussite fulgurante pour « tous ».

La couverture ne m’aurait pas du tout attiré en rayon. Comme quoi, même pour les livres: l’habit (la couverture) ne fait pas le moine (le récit)!

Comment-réussir-sa-vie-sans-être-une-rock-star

La note: 14/20. Il ne s’agit pas ici de récits haletants, plein de rebondissements mais bien d’une réflexion.  L’auteur pousse son lecteur à s’interroger sur la nature de la réussite que nous désirons. Quelle réussite importe? Qu’est-ce que réussir sa vie? Les rêves doivent-ils devenir réalité? La réussite doit-elle passer par l’accomplissement d’un rêve à tout prix? La réussite se trouve peut-être  dans autre chose à laquelle vous n’auriez jamais pensé. Ce recueil m’a fortement fait penser à Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano.

CVT_Ta-deuxieme-vie-commence-quand-tu-comprends-que-tu_1276

Je ne peux donc que vous conseillez sa lecture. Le recueil est rapide et le style est fluide. Alors entre deux lectures, poussez votre réflexion sur la réussite de la (votre?) vie. 😉

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s