Chick-Lit

L’habit ne fait pas le moineau-Zoë Brisby

L'habit ne fait pas le moineau 2

Un petit voyage au pays de la découverte de soi, de la bonne humeur et de la loufoquerie, le tout dans un sac de bonne humeur et de tendresse vous tente? Alors embarquez avec Maxine et Alex à bord de L’habit ne fait pas le moineau de Zoë Brisby en auto-publié.

Résumé de la quatrième de couverture:

Maxine, fringante nonagénaire, a décidé de faire l’école buissonnière et quitte sa maison de retraite. Elle a besoin d’une voiture et cherche à faire du covoiturage. C’est alors qu’elle rencontre Alex, 25 ans, un peu perdu à cause d’un chagrin d’amour, qui a une place dans sa voiture.

Une rencontre peut-elle être le départ de l’aventure la plus belle de votre vie ?

Un road-trip frais et plein de surprises où les événements s’enchaînent au même rythme que les sentiments.

Mon avis:

Je remercie l’auteur pour l’envoi de son roman en e-book. Nous faisons la découverte d’Alex, déprimé à cause d’un chagrin d’amour et de Maxine, mamie fantasque.

J’ai beaucoup apprécié le personnage de Maxine. Elle m’a rappelé Lutèce dans Le tendre baiser du tyrannosaure-Agnès Abécassis. 

Personnage haut en couleurs et attendrie par Alex, elle va se décréter son guide de vie. Elle va alors tout faire lors de leur voyage pour lui montrer le bon côté de la vie. Ainsi, ils vont vivre de nombreuses péripéties, plus loufoques les unes que les autres. Tout ce côté « aventures burlesques » m’a beaucoup séduit. J’ai passé de bons moments. Cependant, j’avoue que le premier tiers du livre, les réflexions à répétitions des deux personnages m’ont un peu lassées. Je trouvais qu’ils tournaient en rond.

Mais j’ai apprécié le changement opéré chez les deux personnages au contact de l’un et de l’autre. Ils apprennent mutuellement de leurs expériences. Le côté « mentor » de Maxine m’a rappelé celui du routinologue dans Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une.

CVT_Ta-deuxieme-vie-commence-quand-tu-comprends-que-tu_1276

Les nombreux quiproquos entre les personnages et les autorités sont très drôles. Après le premiers tiers qui m’a dérangé, le rythme est plus soutenu et j’ai passé un très bon moment.

Les échanges de textos entre Maxine et ses amis sont très excellents!! L’auteur sait jouer sur les codes et les références. J’ai vraiment apprécié son style. Une playlist est proposée à la fin du livre: petit conseil, préparez les morceaux d’avance afin de les écouter au fur et à mesure. Cela est vraiment sympa et les titres choisis vous mettent bien dans l’ambiance « chick-lit ».

Autre point très intéressant: l’auteur propose un chapitre 24 qui se passe 5 ans plus tard. Il faut lui demander. Je vais le faire car j’ai très envie de savoir ce qu’il advient de nos deux protagonistes. Puis je ferai une mise à jour sur l’article et sur le compte insta. 🙂

Le titre: eh bien, je vous laisse découvrir pourquoi… 😉 Vous allez d’ailleurs découvrir d’autres « perles ».

Le verdict:

3-5

Ce livre remplit sa fonction: il vous divertira et vous permettra de passer un bon moment en compagnie de Maxine et d’Alex. Maxine reste mon personnage coup de coeur! Son histoire est émouvante et sa force de caractère nous donne envie de la suivre et de découvrir d’autres de ses secrets, et notamment de ceux enfouis dans son sac de « Mary Poppins ».

L'habit ne fait pas le moineau

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s