Contemporain

Un secret halo de rose-Léonnic Asurgi

un secret halo de rose

Un secret halo de rose de Léonnic Asurgi chez PREM’EDIT vous emmène dans la conscience de Ronan qui tente de se remettre du décès de son meilleur ami. La plume de l’auteur fait de ce récit un exercice de style bien agréable à découvrir.

Résumé de la quatrième de couverture:

« Je me sens bien, animé d’un sentiment de plénitude. Les yeux plissés en guise de protection solaire, je respire profondément, hyperventilé, et tout un tas de fictions et scenarii me pénètrent, me traversent, se bousculent. L’inspiration revient comme un cheval au galop, à la vitesse de la marée montante. Je médite. Je somnole. Je m’évade, néo adepte de contemplation. Je platonise. La journée a fusé, si j’en crois le ciel qui commence à rosir, formant des halos entre ciel et mer, entre chien et loup. Sans emphase il y a encore peu de temps, je suis désormais en phase de réanimation. Sans envie il y a si peu de temps, je suis désormais en vie. »

Ronan est en détresse depuis la mort de son meilleur ami. Un banal accident de la route aux abords d’un rond-point damné. Que s’est-il vraiment passé ce soir-là ? Ronan ne sait plus très bien. Pourtant, il était aussi dans la voiture. Depuis, ses souvenirs s’entrechoquent, brouillent sa mémoire et les pistes, le mènent à l’impasse. Harcelé par le père du défunt, otage de ses propres démons et hallucinations, lâché par son psy, il s’exile alors sur le phare de la Vieille, au large de la pointe du Raz, où il vivra une odyssée aussi salvatrice qu’extraordinaire, aux confins de l’irréalité.

Mon avis:

Je remercie l’auteur pour l’envoi de son roman.

Justement, parlons-en de ce roman!! La plume de l’auteur est très précise et joue beaucoup sur les mots, les champs lexicaux et donne ainsi un bon rythme de lecture. J’ai lu ce livre en une soirée.

Je me suis retrouvée parfois un peu perdue par les élucubrations et jeux de mots du personnage: Ronan. Il tente de se remettre du décès de son meilleur ami.Nous le suivons donc dans sa démarche pour aller mieux, mais là, où le livre tire toute son originalité, ce sont les méandres de la conscience de Ronan. L’auteur sème le doute et nous emmène là où il le désire.

Même si j’avais découvert la vérité, j’avoue que le cheminement et l’évolution de la pensée du personnage principal (et la plume de l’auteur) m’ont fait passer un agréable moment malgré les passages parfois un peu longs concernant certains sujets qui n’avaient pas de lien direct avec l’histoire.

Il n’y a pas beaucoup de personnages présents. Nous sommes en quelque sorte en « huit clos » avec Ronan. Cela renforce le sentiment de partage de ses pensées. Toutefois, j’ai beaucoup apprécié la verbe du psy! 😉 Les passages un peu farfelus font le charme de ce récit bien particulier.

image

Verdict:

3-5

J’ai passé un bon moment de lecture mais je ne me suis pas attachée aux personnages. Certains passages m’ont un peu perdue. Toutefois, tout au long du récit, je suis restée admirative du style et de la plume de l’auteur. J’ai très souvent pensé à la plume de Raymond Desnos. 🙂 Je reste curieuse de découvrir d’autres écrits de Léonnic Asurgi.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s