Romance

Loin des fauves- Philippe Saimbert

philippe saimbert 2

Une histoire d’amour mêlée à de sombres secrets de famille le tout mené par des personnages forts, voici ce que vous propose Loin des fauves de Philippe Saimbert en auto-édité.

Résumé de la quatrième de couverture:

Jusqu’où iriez-vous par amour ? Pour assouvir une vengeance ? Pour rester en accord avec vos convictions les plus profondes ? Tels sont les tourbillons qui vont emporter les deux amants de ce roman. Une motte castrale hantée et un lourd secret de famille servent de toile de fond à cette histoire.
Suite à un accident de moto, Jean est soigné par Lorina, une guérisseuse qui habite en compagnie de son père dans un petit village du Béarn.
Une belle relation va naître entre ces deux êtres aux vies tourmentées.
Tous deux sont des passionnés. Elle de nature et lui, de création musicale. Lorina s’investit dans sa vocation et la protection de l’environnement.
Mais Jean se rend bien vite compte que la propriété et ses occupants cachent de nombreux mystères…
De son côté, Lorina va devoir se battre contre un élevage industriel.
Un combat qui changera le destin des deux amants.
« Tout était arrivé au nom de l’amour. Son amour pour moi et pour les animaux. Il s’agit d’une longue histoire. Si je la raconte, c’est avant tout pour tenter de l’exorciser. Vous n’approuverez pas. On ne peut approuver les fous.
Mais on peut parfois essayer de les comprendre. »

Mon avis:

Je remercie l’auteur pour l’envoi de son roman. J’avais découvert Philippe Saimbert avec L’héritage de Tata Lucie et 11 serpents-Philippe Saimbert.

Cette fois-ci, l’auteur s’essaye au genre de la romance. J’étais donc curieuse de découvrir ce roman.

Nous découvrons Jean qui revient sur une histoire d’amour marquante. Il fait donc un retour en arrière afin de nous expliquer les prémisses de son histoire passionnelle avec Lorina mais également la découverte d’Anselme.

J’ai adoré retrouvé la verve des personnages si caractéristiques de Philippe Saimbert. J’avais expliqué qu’il y avait des longueurs dans les méandres du raisonnement du personnage principal de 11 serpents qui m’avait dérangé. Mais pas cette fois-ci.

Nous retrouvons des personnages entiers dans leurs qualités mais surtout dans leurs défauts. Le beau-père de Jean m’a rappelé certains personnages de ses anciens romans. Nous retrouvons également des thèmes chers aux romans de Philippe Saimbert: l’amour, la famille, les rêves, la réalité difficile, la fougue des personnages qui commettent des erreurs, …

Je n’ai pas pu lâché l’histoire d’amour de Jean et Lorina, mais aussi d’Anselme et de sa défunte femme. J’ai également apprécié le côté ésotérique donné à l’histoire d’amour lié au grain de folie de Lorina.

Verdict:

4-5

Pour ma part, il s’agit d’un pari réussi pour l’auteur. J’ai été absorbée par l’histoire d’amour, ses tenants et aboutissants. Le retour dans le présent donne également une force au récit. Philippe Saimbert reste toutefois fidèle à sa plume en peignant des personnages entiers qui ne font pas les choses à moitié. Je n’en dis pas davantage volontairement afin de ne pas vous dévoiler des éléments clés du récit. Je vous conseille cette lecture!

philippe saimbert

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s