Romance

Si près des étoiles-Kate Alcott

 

 

4C839CA5-AAFD-48EC-A4CD-9E0333CF12A3

« Autant en emporte le vent », des femmes bien décidées à affirmer leurs positions sociale et professionnelle, l’amour de personnages mythiques, voici ce que vous propose Kate Alcott dans Si près des étoiles aux éditions L’Archipel.

Résumé de la quatrième de couverture:

Julie Crawford n’a qu’un rêve en tête : rejoindre Hollywood pour devenir scénariste ! Ainsi décide-t-elle de quitter sa ville natale de l’Indiana pour gagner les prestigieux studios et leurs stars glamour. Mais, sur place, ses rêves se heurtent à la dure réalité des plateaux. Renvoyée par le très célèbre réalisateur d’Autant en emporte le vent, Julie croise par chance la route de l’actrice Carole Lombard, dont la liaison avec Clark Gable, toujours marié, fait grand bruit dans la presse à scandale.

Devenue l’assistante de Carole, Julie est aux premières loges de ce scandale qui éclabousse tout Hollywood et pourrait nuire à la publicité du film à succès que promet d’être Autant en emporte le vent…

Les passions tumultueuses du couple Gable-Lombard donneront-elles à Julie le courage d’ouvrir ses ailes et de se libérer de son passé ?

Mon avis:

Je remercie les éditions L’Archipel et Mylène pour l’envoi de ce roman.

J’adore lire les romans dont les femmes prennent leur destin en main au détriment des conditions sociales et patriarcales imposées. Ce roman ne fait pas exception à cette règle. Toutefois, la véritable héroïne pour moi est Carole Lombard mais surtout le film « Autant en emporte le vent ».

J’ai trouvé que Julie servait de loupe grossissante pour raconter le tournage, ses secrets et mettre en lumière Carole Lombard. Et cela ne m’a pas dérangée, au contraire j’ai trouvé ce choix très intéressant. L’autrice s’en explique d’ailleurs dans l’épilogue en ces termes :

Julie est, fondamentalement, une madame Tout-le-monde […]

Nous sommes de suite propulsés dans l’univers du tournage de ce grand film.

Autant-En-Emporte-Le-Vent-DVD-Zone-2-876819018_L

Nous suivons les péripéties et les conditions de mœurs de l’époque. La plume de Kate Alcott est légère et on a vite dévoré les 100 premières pages sans s’en rendre compte!

En toile de fond nous avons la montée du nazisme en Europe et les réactions ou non réactions de certains Américains. Cet angle de vue est très intéressant et original.

Le personnage d’Andy permet à Julie de se dépasser et de mûrir vis-à-vis des conditions socialo-politiques. J’ai eu quelques difficultés au début avec ce personnage masculin, je ne parvenais pas à le cerner et le trouver un peu trop d’humeur changeante. Cependant l’actrice sait mener son lecteur par le bout de sa plume et donne un peu plus d’épaisseur à ce personnage au fil des pages.

J’ai découvert le personnage de Carole Lombard, amour de Clark Gable. Elle m’a totalement séduite par son caractère, sa désinvolture et son indépendance. Une vraie « badass » avant l’heure. 😉 J’ai dailleurs envie d’en apprendre davantage sur sa vie.

De plus, cette immersion dans le monde du cinéma est très intéressante. J’ai redécouvert le film à travers ce récit et je vais d’ailleurs le visionner de nouveau!

Et puis le travail de la couverture est sublime 😍

CA3F9888-76FD-4920-B7A2-F0792316B2F0

 Verdict:

4-5

Si vous aimez les femmes qui prennent leur destin en main et si vous avez envie de plonger dans l’âge d’or du cinéma américain avec de nombreuses références, alors foncez!!!

Ce livre se lit tout seul et vous fait voyager à une époque en Amérique peu souvent exploitée.

J’ai très envie de découvrir le premier livre de Kate Alcott: La petite couturière du Titanic. L’avez-vous lu? N’hésitez pas à m’en parler.

FC40BDD8-05E9-4274-9418-5BD7B46D25C4

Publicités

Une réflexion au sujet de « Si près des étoiles-Kate Alcott »

  1. J’ai vraiment été convaincue par cette lecture, moi aussi et je te rejoins totalement. J’ai beaucoup aimé le personnage de Julie : comme tu le dis très bien dans ton billet, elle met en lumière le personnage de Carole Lombard, vraiment haut en couleurs… mais en même temps, elle prend de plus en plus de consistance au fil du récit et devient très attachante. Je ne suis pas très cinéphile de base mais j’ai apprécié cette plongée dans les entrailles d’un tournage mythique comme celui d’Autant en emporte le vent. C’est assez fou de se dire que ce film culte n’a failli pas voir le jour…

    Que l’auteure aborde aussi, dans son roman, le contexte historique avec notamment la montée du nazisme en Europe est pertinent et nous permet de comprendre comment les Etats-Unis ont abordé cette période, en ne se sentant pas vraiment concernés…

    Bref, Si Près des Etoiles est vraiment un bon roman et je suis ravie d’avoir répondu à ce partenariat des éditions de l’Archipel. J’ai beaucoup hésité au départ et finalement je ne regrette pas.
    A la fin de ton article, tu parles de La Petite Couturière du Titanic : je l’ai lu l’été dernier et j’ai été bien moins captivée par ce roman. Je ne te dissuade pas de le lire, pas du tout, bien au contraire, il est très intéressant, mais je n’ai pas été totalement emportée par l’intrigue… Mais si tu as aimé Julie dans Si Près des Etoiles, alors tu aimeras Tess, dans La Petite Couturière, parce qu’elles se ressemblent un peu. 🙂 En tous cas, si tu te décides à sauter le pas, je suivrai ton avis avec intérêt… ^^

    J'aime

Répondre à A Little Bit Dramatic Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s