Thriller

Sans mon ombre- Edmonde Permingeat

BE301B77-A01E-48BB-9F43-16417B528869

Une histoire de famille avec de sombres secrets, une histoire de jumelles qui changent de vie sur un fond de tension et de meurtres: voici ce que vous propose Edmonde Permingeat dans Sans mon ombre aux éditions L’Archipel.

Résumé de la quatrième de couverture:

Alice a tué Célia, sa jumelle. Son reflet, un alter ego inversé dont elle enviait la vie de rêve. Alors que, célibataire, elle doit gagner sa vie en enseignant la philosophie, sa jumelle, épouse et mère comblée, mène l’existence oisive des riches, dans le luxe et un magnifique cadre de vie au bord de la mer. Mais la mort de Célia va permettre à Alice de prendre sa place.
Du moins le croit-elle. Car au « pays des merveilles », ce n’est pas le bonheur mais le désenchantement qui l’attend. La vie d’Alice de l’autre côté du miroir va tourner au cauchemar… jusqu’à lui faire réaliser, mais un peu tard, que le beau miroir était celui des alouettes…

Mon avis:

Je remercie Mylène et les éditions de l’Archipel pour l’envoi de ce roman.

Les thrillers de cette maison d’édition sont toujours très efficace! Et celui-ci n’a pas dérogé à la règle. J’ai lu d’une traite l’histoire de ces jumelles qui m’a beaucoup rappelé la série « Ringer ».

F475FCFB-7C56-4DBA-B7F1-B6EDB204FBDD

L’échange de vie de jumeaux me fascine à chaque fois. Le ton est donné de suite et on suit Alice dans la vie de sa sœur Célia. Ce que j’aime dans ce genre de trame narrative est la mise en parallèle des deux vies des jumelles et des deux versions : la version officielle et officieuse. Nous allons en apprendre davantage sur Célia.

Dans la première partie, nous suivons Alice et ses pensées lors de l’échange. On découvre également tous les personnages les plus tordus les uns que les autres qui gravitent autour de sa sœur. Alice est vraiment un personnage antipathique avec un avis sur tout. C’est ce que j’aime dans ce genre de thriller: suivre un personnage aux antipodes des héros habituels.

J’ai apprécié également la seconde partie dans laquelle nous découvrons le journal de Célia et qui permet d’éclaircir quelques zones d’ombre qui pouvaient subsister ou alors être renforcées.

Je ne veux pas trop en dire afin de ne pas spoiler l’intrigue. L’atmosphère est pesante et parfois dérangeante. C’est ce qui fait l’ambiance du thriller.

Verdict:

5-5

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce thriller. Je vous le conseille si vous aimez découvrir la vie des personnages au fur et à mesure des événements et surtout si vous appréciez les histoires de jumeaux qui intervertissent leurs phhlaces.

Sans mon ombre a été efficace et je l’ai dévoré.

De plus, il est important de souligner que les éditions L’Archipel font un réel travail sur les couvertures depuis quelque temps. Elles sont très réussies et fidèles aux trames narratives. On ne peut que les féliciter pour ce travail qui a permis de moderniser leurs livres et de créer un réel attrait dans les rayonnages. Bravo pour ce travail!

A4D4CDAC-67AE-49F2-83AD-DBD5E9C3510D

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s